MERCI !

VOTRE DEMANDE A BIEN ÉTÉ
PRISE EN COMPTE.

NOUS VOUS CONTACTERONS
DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS

FERMER

Nous contacter

Vos données personnelles sont traitées conformément à la réglementation en vigueur. Pour prendre connaissance de vos droits cliquez ici
Retour à la liste

Boulevard Clémenceau à Chartres, un projet pilote pour la ville et pour Brownfields

02/09/21

Sur 1,5 ha aux portes du centre historique, le projet prévoit 143 logements en accession et sociaux, une résidence seniors de 130 appartements, de nouvelles voies et espaces publics… Plus que son ampleur, ce sont le lieu et le calendrier qui le rendent si particulier. Retour sur un dossier initié en 2017 et dont la construction s’apprête à démarrer.


L’un des premiers projets en Tiers Demandeur pour Brownfields

Propriété d’Engie, ce terrain en cessation d’activité fut l’un des trois sites tests identifiés pour appliquer les premières procédures en Tiers substitué aux obligations du dernier exploitant, permises par la loi Alur. Son bon déroulement a démontré la pertinence du modèle et a conduit ENGIE à céder à Brownfields et son partenaire Vinci Immobilier une cinquantaine de sites d’anciennes usines à gaz pour leur reconversion.

La programmation répond pleinement aux besoins exprimés par la Ville. Une résidence Seniors de 130 logements, acquise par la Foncière des Générations et développée par Néole Immobilier, structure Promotion de Brownfields sera louée par le groupe Réside Etudes, l’un des leader de la résidence gérée en France. Les 143 maisons et appartements, dont 55 logements sociaux, sont portés par Les Nouveaux Constructeurs.


La préfiguration d’une ZAC majeure pour la Ville

Le Boulevard Clémenceau et la place Morard sont la dernière « porte d’entrée » de la ville à n’avoir pas été refaite. Dans le quartier de l’Ile de Chartes, à l’orée du centre historique, ce site est stratégique pour la Mairie, qui y voit l’opportunité d’un réaménagement d’ampleur de l’espace public mais aussi les prémisses de la future ZAC de la Presqu’île, voisine.

Important pour la ville et pour Brownfields, le projet a été mené en étroite collaboration, avec la volonté partagée de prendre le temps pour concevoir la meilleure réponse architecturale et programmatique. Le portage financier du terrain par Brownfields, acquis en l’état environnemental et sans condition suspensive, a permis non seulement de réaliser toutes les études préalables à la dépollution, mais aussi de maîtriser différents fonciers environnants afin de proposer un projet à l’échelle du quartier. Enfin, au bord de l’Eure et à portée de l’un des plus beaux joyaux de l’architecture gothique, les façades des résidences ont fait l’objet d’échanges fructueux avec les ABF (Architectes des Bâtiments de France).


La synergie des talents et des moyens.

Avec les structures ad hoc pour porter le terrain, pour financer la construction et investir dans la durée, Brownfields a pu éprouver la pertinence de son modèle économique et de son alliance avec Engie. La société a pu aussi s’appuyer sur un partenaire de confiance, Les Nouveaux Constructeurs, pour partager les charges foncières…  Enfin, des échanges francs avec la municipalité, qui a une vision claire pour l’avenir du site et du quartier, ont permis d’arriver à un projet équilibré, de qualité… Et donc logiquement sans recours. Rendez-vous en 2024 pour la livraison.


Conformité Mentions légales © 2020 Brownfields